Kinshasa: « Ceux qui vont s’hasarder à troubler l’ordre public demain (mercredi) vont trouver la Police sur leur chemin », (Sylvano Kasongo)


Par Bienvenu Musoy

Le commissaire provincial de la police nationale congolaise ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, interdit tout attroupement de plus de 5 personnes ce mercredi 15 Septembre 2021, en marge des marches annoncées par certains acteurs politiques contre la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), et met en garde ceux qui vont troubler l’ordre public.

« Ceux qui vont s’hasarder à troubler l’ordre public demain (mercredi) vont trouver la Police sur leur chemin. Tout attroupement de plus de 5 personnes sera dispersé avec des armes non létales. Nous avons l’instruction d’interpeller toute personne qui ira à l’encontre de la décision de l’hôtel de ville »,a déclaré Sylvano Kasongo sur la radio Top Congo.

Sylvano Kasongo renseigne par ailleurs que la police passera nuit dans plusieurs sous-ciat pour mieux prendre possession demain mercredi de tous les points chauds de Kinshasa.

« La Police de Kinshasa est consignée. Dès aujourd’hui, nous allons passer nuit dans les différents sous-ciat pour que demain très tôt le matin nous puissions prendre possession de tous les points chauds »,annonce-t-il.

Et d’ajouter: « À tous ceux qui sortiront demain dans l’intention de saboter les actions du gouvernement, incendier les bus Transco et autres, nous leur disons que la Police est là. Si vous voulez marcher, marcher le 17 septembre. Le 15 septembre, la marche a été interdite ».

Le commandant de la police a rappelé que ce mercredi 15 Septembre sera la rentrée parlementaire et les paramètres ne leurs permettent pas de sécuriser une marche.
Il déclare  »s’il y a un problème, ça sera sur la tête de ces organisateurs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *