Marche de Lamuka :
Patrick Muyaya condamne les violences policières contre les journalistes


Par Ignace Mubanga

Le ministre de la Communication et Médias  condamne fermement les violences policières contre les journalistes ce mercredi 15 septembre, pendant la marche de la plateforme Lamuka à Kinshasa. C’est le cas entre autre du journaliste Patient Ligodi, directeur général du média en ligne actualité.cd et correspondant de la Radio France Internationale. Il a été brutalisé, arrêté puis conduit dans une voiture de la police nationale congolaise.
Le ministre Patrick Muyaya a reçu dans son cabinet de travail le commissaire Supérieur principal et porte-parole de la police, Pierrot Muanamputu pour exprimer son mécontentement.

« Nous condamnons fermement ces bavures policières. Nous avons exigé que les enquêtes immédiates se poursuivent pour identifier les policiers qui sont à la base de cette situation et seront sanctionnés », a déclaré Patrick Muyaya au sortir de cette audience.

Et d’ajouter: » Nous continuons de suivre de près. J’ai discuté avec Patient Ligodi qui a été libéré et qui a reçu les biens qui lui ont été pris. Et nous tenons à rappeler que la sécurité des journalistes est une préoccupation majeure pour nous ».

Rappelons que le journaliste Patient Ligodi a été copieusement brutalisé par des policiers alors qu’il faisait son reportage sur la marche de Lamuka.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *