RDC/Covid-19: le Nord-Kivu réceptionne 50.000 doses du vaccin Pfizer


Par la Rédaction

La province du Nord-Kivu vient de recevoir ce vendredi 24 septembre 2021, un lot de 50.000 doses du vaccin Pfizer, pour renforcer la campagne de vaccination, en vue de lutter efficacement contre la pandémie du Covid-19.

D’après la presse locale, c’est le Vice-Gouverneur de province, Romy Ekuka Lipopo, qui a réceptionné ce lot de vaccins à l’aéroport international de Goma.

Celui-ci indique que l’arrivée du vaccin Pfizer se justifie par le fait que la province avait reçu un lot important de vaccins AstraZeneca, mais qui avait été utilisé. Selon lui, c’est suite à la montée des cas de Covid-19 en province qu’il y a eu concours du Gouvernement central et de la communauté internationale, pour le ravitaillement en vaccins.

 » Voilà que le gouvernement central nous a entendu et aujourd’hui nous avons la grande satisfaction de recevoir 50.000 doses du Vaccin Pfizer que nous allons donner au service de santé. Ce sont des vaccins Pfizer provenant des États-Unis via Kinshasa, » a-t-il déclaré.

Aussitôt remis, l’autorité provinciale a demandé à la population du Nord-Kivu de ne pas hésiter de se faire vacciner, afin de se protéger. Celui-ci a tenu à encourager ceux ayant reçu la première dose du vaccin AstraZeneca de venir recevoir la deuxième.

De son côté, Janvier Kubuya, Chef de division de la santé au Nord-Kivu, estime que la province est entrain de franchir une étape importante dans la lutte contre la pandémie à Covid-19.

En plus de la vaccination, Kubuya réitère son appel à la population, en vue de l’observance stricte des gestes barrières.

« Justement si nous baissons la garde, nous pouvons malheureusement connaître la 4ème, la 5ème et pourquoi pas même plusieurs autres vagues. Le vaccin est certes là, mais les mesures barrières doivent être respectées. Si nous les observons nous pouvons mettre fin à la chaîne de contamination et ne pas connaître une autre vague, affirme le Chef de division de la santé.

Janvier Kubuya ajoute qu’après la réception de ce vaccins, va s’en suivre l’étape de formation des équipes, la préparation des sites, pour une période de plus ou moins 30 jours, avant le lancement de la vaccination proprement-dite.

 » Ce nouveau vaccin qui arrive va concerner toute la population de la province. Certes avec priorité sur les personnes à risques, et les autres qui veulent en bénéficier, nous continuons à le dire, la vaccination est gratuite et volontaire. Pfizer est donc indiqué pour ceux-là qui n’ont pas reçu AstraZeneca. Parce que vous devez le savoir, il n’y a pas un meilleur vaccin et il n’y en a pas un mauvais », précise-t-il.

Pour rappel, la RDC a réceptionné jeudi 23 septembre 2021, 250.380 doses de vaccin Pfizer offertes par les États-Unis via le mécanisme COVAX. Ces nouvelles doses seront transportées vers les sites de vaccination dans 15 provinces prioritaires identifiées par Programme Élargi de Vaccination. Elles seront utilisées dans la campagne de vaccination, jusqu’à fin janvier 2022.

Il y a quelques semaines, 250.000 doses de vaccin Moderna offertes par les États-Unis ont été expédiées en RDC. Ces dons s’inscrivent dans le cadre des efforts de l’administration Biden-Harris pour lutter contre la pandémie de Covid-19 en RDC et dans le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *