RDC/Suspension de la faculté de médecine dans certaines Universités: Bernard Kayumba saisit le Conseil d’État


Par Agape Ntona

Après avoir exprimé son mécontentement face à la décision suspendant la faculté de médecine dans certaines Universités de la RDC, le député national Bernard Kayumba, a dans une requête en référée introduite le jeudi 23 septembre 2021 devant le Conseil d’Etat, plaidé pour la suspension de la décision du ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU), Muhindo Nzangi.

« (…)Par conséquent, ordonner, au titre des mesures conservatoires en attendant l’examen de la requête en annulation à enrôler devant votre Cour, la suspension de l’exécution de ladite circulaire », lit-on dans ce document.

Pour Bernard Kayumba, le ministre de l’ESU s’est attribué les prérogatives qui ne se trouvent dans aucune disposition légale. Il soutient que cette décision risque de perturber les universités concernées.

« Plus grave, l’exécution de ladite circulaire risque de perturber la bonne marche des Universités frappées par cette circulaire alors que régulièrement agréées par les lois de la République », estime l’élu de la Lukunga à Kinshasa.

Pour rappel, le 17 septembre dernier, après les états généraux organisés à Lubumbashi, le ministre de l’ESU avait publié une circulaire autorisant uniquement à 16 universités de la RDC d’organiser les enseignements en médecine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *