RDC-CENI/Expiration du nouveau moratoire ce lundi: pas de consensus au sein des 8 confessions religieuses


Par Agape Ntona

Aux dernières heures des 72 leur accordées, les chefs des confessions religieuses se tiennent toujours à la soutane, aucune de deux fractions ne veut se conformer au choix de l’autre afin de reformer qu’un seul corps et prendre une décision unique.

Réunis ce lundi 04 octobre 2021, les 8 confessions ne sont pas parvenus à trouver un consensus sur la désignation de leurs délégués à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) dont le président successeur de Corneille Nangaa.

Le numéro 1 de l’Église de Réveil du Congo, l’évêque Dodo Kamba, dénonce une haine ethnique au sein des confessions religieuses car d’après lui, le candidat choisi dès le départ était le choix de tout le monde, mais pour des raisons personnelles, poursuit-il, quelques uns ont estimé qu’il fallait jeter de l’opprobre sur celui-là.

Faute de consensus jusqu’à ces dernières heures du moratoire, les six confessions religieuses invitent l’Assemblée nationale à adopter le procès verbal du 18 août 2021.

Par ailleurs, la team conduite par Dodo Kamba, dénonce le tandem CENCO-ECC, qui selon elle, dispose d’un « autre calendrier ». « À notre niveau, nous avons fini le travail (…), une lettre a été déposé ce jour à l’Assemblée nationale », a déclaré le pasteur Dodo Kamba.

Plusieurs personnalités du pays dont Jean-Pierre Bemba espéraient à un consensus à ce dernier jour du délai accordé aux 8 confessions religieuses. Chose qui ne sera pas matérialisée car les violons ne s’accordent toujours pas au sein des hommes en soutane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *