Procès meurtre des experts de l’ONU : le journaliste Sosthene Kambidi en liberté provisoire


Par Fabrice Kabamba

Siégeant ce mardi 12 octobre 2021, la cour militaire de l’ex-province du Kasaï-Occidental a accepté la mise en liberté provisoire de Pierre Sosthene Kambidi, journaliste correspondant du média en ligne Actualite.cd et l’AFP qui est jusque-là renseignant dans l’affaire d’exécution de Zaïda Catalan et Michael Sharp (2 experts Onusiens ) le 12 mars 2021 à Bunkonde.

Arrêté depuis le 20 septembre 2021 à Kinshasa par la justice militaire ,le confrère était sommé de dévoiler l’origine de la vidéo d’exécution des deux experts de l’ONU car la justice,il faisait parti de premières personnes à détenir cette vidéo. Et dans ses auditions,il a déclaré avoir reçu ladite auprès de Me Prospère Kamulu, avocat au barreau du Kasaï-central qui est également renseignant dans ce procès st qui n’a jamais nier les propos de Kambidi.

Pour rappel ,une demande de mise en liberté provisoire était introduite par le bâtonnier Dominique Kambala à travers 4 courriers adressés à l’auditeur supérieur car son client avait manifesté sa disponibilité de coopérer avec la justice en vue d’éclairer la justice dans cette affaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *