Suppression du RAM: « Au gouvernement de décider au nom du peuple », (Augustin Kibassa à l’Assemblée nationale)


Par Agape Ntona

À la plénière de ce mercredi 13 octobre 2021, la population congolaise s’attendait à l’annonce de la suppression de la taxe de Registre des Appareils Mobiles (RAM), comme le souhaitent également l’Opposition.

Devant les élus, le Ministre des Postes et Télécommunications des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba, a indiqué qu’au sujet de la suppression du RAM, le gouvernement a été saisi; et que des mesures seront prises pour répondre au souhait de population, celle de voir le RAM être supprimé.

S’agissant de la gestion des revenus du RAM, dont plus de 106 millions de dollars américains ont été perçus depuis son lancement, selon l’auteur de l’interpellation du Ministre, Augustin Kibassa endosse l’ARPTC. « Le ministre des PTNTIC n’est pas gestionnaire des revenues du RAM(…) l’ARPTC a une autonomie financière », explique t-il.

Par ailleurs, le ministre des PTNTIC, a fait savoir que le gouvernement de la République considère le RAM comme une numération de prestation de l’ARPTC et non une taxe.

Augustin Kibassa Maliba, a dans la chute de ses réponses, dit être ouvert à une enquête parlementaire. Son discours a été saupoudré des interminables applaudissements de la part des certains députés de l’Union sacrée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *