Beni : les corps des victimes des récentes tueries des ADF gisent toujours au sol à Ruwenzori depuis plus d’une semaine


Par Agape Ntona

Selon des sources citées par les médias locales, outre des corps déjà mis en terre, d’autres dont le nombre exact n’est pas encore connu, gisent encore au sol depuis plus d’une semaine après ces attaques, dans la banlieue de Bulongo sur la route Beni-Kasindi.

D’après les mêmes sources, la Nouvelle Société Civile Congolaise de la place se dit indignée de voir les corps des victimes abandonnés la nuit comme le jour le long de la route dans cette entité, par manque de moyens qui devraient être mis à la disposition des habitants, qui veulent récupérer lesdits corps, mais contraints à l’échec suite à la présence des rebelles aux alentours de la zone de leur découverte.

En outre, la Société Civile demande aux militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) de mener des opérations de patrouille, pour mettre en déroute les assaillants qui sillonnent dans cette zone.

Les récentes attaques des civils par des rebelles ougandais d’Allied Democratic Forces (ADF), dans plusieurs entités du secteur de Ruwenzori, en territoire de Beni au Nord-Kivu, ont fait d’énormes dégâts humains.

 8 vues totales,  1 vues aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.