Foot/RDC-Benin: Charles Mbuya explicite qu’aucune sanction n’est prévue pour la RDC


Par la Rédaction

Le journaliste congolais évoluant chez Canal+sport, Charles Mbuya, donne de l’éclairage sur l’affaire pertinente d’une éventuelle disqualification de la RDC après sa victoire face aux écureuils du Bénin (2-0), le dimanche dernier au stade des martyrs de la pentecôte, match comptant pour la sixième et dernière journée des éliminatoires Mondial Qatar 2022.

Le journaliste sportif Charles Mbuya, en étant lucide fait savoir au public à travers une note de réflexion qu’aucune sanction n’est réservée contre l’équipe qui ne mettra pas en applicabilité la loi 3 sur les joueurs, qui a été amendée temporairement sur recommandation d’IFAB.

Voici donc en quelques lignes, la note de réflexion lucide de Charles Mbuya :
« Après cette rencontre, l’agitation s’est prononcée sur le fameux RDC-Bénin
Ceux qui jugent que le pénalty était inexistant: comment vous avez fait pour y arriver à conclure sur base d’un seul plan? Moi je pense que même avec la VAR ça aurait été difficile de juger cette action donc je me confie à l’arbitre qui a été proche de l’action.
Mais toute fois je souhaiterai que dans ce genre de compétition qu’il y est la VAR pour la rapidité et la lucidité des choses.
Sur la règle de trois fenêtres pour effectuer ses cinq changement, rien à discuter là dessus car la RDC a violée en utilisant opportunités de changement + la mi-temps
D’ailleurs c’est sur les conséquences de cette faute qu’on ne s’entende pas.
Mais rien n’est prévue lucidement dans les règlements actuels. La RDC ne sera pas disqualifiée jusque là ».

Il sied de noter que cette loi 3 sur les joueurs a été temporairement amendée et mis en place depuis 2020 au moment de la Covid-19 sur recommandation d’IFAB, et ça été prolongée jusqu’à la fin de l’année prochaine (2022).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *