Affaire RDC vs Bénin: un ancien arbitre français se prononce


Par Blanchi Lungala M

Bruno Derrien, l’ancien arbitre international français, s’est prononcé sur l’affaire qui a éclaté suite au match entre la République Démocratique du Congo (RDC) et le Bénin, comptant pour la 6e et dernière journée de la phase de poules des qualifications à la Coupe du monde.

Interrogé par le journal français “Ouest-France”, Bruno Derrien s’est prononcé sur l’affaire et a déclaré ceci : “Le quatrième arbitre gère et doit noter les changements. C’est une faute administrative. L’entraîneur n’a pas à demander. C’est à l’arbitre de dire si oui ou non le changement est valide. Pour que la réserve technique soit validée, il faut qu’elle soit posée immédiatement après le fait de jeu”

De quoi mettre un terme aux différentes spéculations qui évoquent plusieurs scénarios, notamment la disqualification de la sélection de la RDC.

La FIFA donnera son verdict final sur cette affaire le 23 novembre prochain, à l’issue de sa réunion hebdomadaire. Au menu également, la réclamation de la Fédération sud-africaine contre l’arbitre sénégalais Maguette N’Diaye qui a dirigé le match entre les “Bafana Bafana” et les “Black Stars” du Ghana.

Pour rappel, la Fédération béninoise de football avait déposé une réclamation auprès de la FIFA, contestant, d’une part, l’arbitrage du gabonais Eric Otogo-Castane, et d’autre part, une “supposée” faute administrative commise par la sélection congolaise pour avoir effectué 4 changements dans 4 arrêts de jeu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *