Urgent : après avoir été saccagé, Kabund démissionne de son poste de premier vice-président de l’Assemblée Nationale


Par Agape Ntona

Dorénavant il ne sera plus aux côtés de Mboso, à l’Assemblée nationale. N’ayant pas supporté l’humiliation, Jean-Marc Kabund a Kabund, vient de démissionner de son poste de premier vice-président de cette institution.

Celui qui est aussi président du parti au pouvoir (UDPS), l’a annoncé ce vendredi 14 janvier 2022, via son compte twitter.

« En ce jour je prends la décision de démissionner de mes fonctions de 1er VP de l’AN. Ainsi s’ouvre une nouvelle page de l’histoire, qui sera écrite avec la sueur de notre front, qui coulera chaque jour qu’on affrontera les brimades, humiliations et tortures… », a-t-il écrit.

Par ailleurs, ce bras droit de Félix Tshisekedi dit prendre cette décision pour l’intérêt des militants de son parti. Il a dans la foulée promis de ne jamais les trahir.

« J’ai pris cette décision pour votre intérêt, sachez que je ne vous trahirai jamais », a dit Jean-Marc Kabund aux quelques militants UDPS, venus dans sa résidence.

La résidence de de Jean-Marc Kabund a été saccagée à la suite d’un accrochage entre ses gardes du corps et un élément de la garde républicaine.

Il sied de rappeler également que c’est pour la deuxième fois que Kabund va laisser ce poste à l’Assemblée nationale. Il avait été déchu pendant le règne de Mabunda et est revenu après la création de l’Union sacrée, qui a couronné Mboso Nkodia, comme président de la chambre basse du parlement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.