Analyse du discours de Poutine pour le 9 mai à Moscou: « Même le mot « Ukraine » n’a pas été mentionné »


Ce matin, le monde entier a suivi les cérémonies russes qui commémoraient, comme chaque année le 9 mai, la victoire de la Russie sur les troupes nazies en 1945. Avec la guerre en Ukraine en cours, ces célébrations avaient une tonalité particulière. Juste avant ce défile, Vladimir Poutine a pris la parole. Le président russe a déclaré tout faire pour éviter une troisième guerre mondiale.

Pour analyser ce défilé et ce discours, Nicolas Gosset, chercheur à l’Institut royal de défense, était invité sur le plateau du RTL INFO 13h.

Tout le monde se demandait notamment si Vladimir Poutine allait enfin utiliser le mot « guerre » plutôt qu’ »opération spéciale » de la Russie en Ukraine. Mais cela n’a pas été le cas.

« Non seulement, on reste dans le registre de l’opération militaire spéciale, donc pas de mobilisation générale, mais en plus le mot même « Ukraine » n’a pas été mentionné dans son discours. On a eu droit en substance à un discours qui, par rapport aux années précédentes, était plus ancré dans le présent, dans le futur et moins de références à la grande guerre patriotique si ce n’est la continuation de la lutte contre le nazisme en 41-15 et la guerre en Ukraine. Surtout c’était un exercice de justification de l’approche du conflit par le Kremlin », analyse Nicolas Gosset.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.