Trump a essayé de prendre le volant pour se rendre au Capitole: « Je suis le putain de président! »


Donald Trump a essayé de prendre le volant d’une limousine présidentielle le 6 janvier 2021 pour rejoindre ses partisans qui marchaient vers le Congrès, a rapporté mardi une ancienne collaboratrice de la Maison Blanche lors d’une audition parlementaire.

Je suis le putain de président, amenez-moi au Capitole tout de suite », aurait-il dit, selon des propos rapportés à Cassidy Hutchinson par le chef de cabinet adjoint du président.

Cette jeune femme, qui travaillait à quelques pas du Bureau ovale, a livré un témoignage troublant devant une commission parlementaire enquêtant sur la manière dont Donald Trump a tenté de renverser le cours de l’élection présidentielle de 2020, jusqu’à l’assaut du Capitole.

Mme Hutchinson a notamment rapporté une conversation avec le chef de cabinet de Donald Trump, Mark Meadows, quatre jours avant l’attaque du Congrès américain, lors de laquelle il aurait affirmé: « Ça pourrait devenir vraiment très grave le 6 janvier. »

« Ce soir-là, je me souviens avoir ressenti pour la première fois de la peur et de la crainte vis-à-vis de ce qui pourrait se passer le 6 janvier » 2021, a confié cette femme qui a pris ses distances avec la nébuleuse Trump au point de changer récemment d’avocat.

« Chasse aux sorcières » 

Lors de cette froide journée d’hiver, sous un ciel chargé de lourds nuages, des milliers de partisans de Donald Trump s’étaient réunis à Washington pour dénoncer le résultat de l’élection qui a vu perdre le milliardaire républicain. Après avoir entendu le président l’inviter à « marcher vers le Capitole », une foule a pris d’assaut le siège du Congrès américain, provoquant une onde de choc mondiale.

Continuer la lecture

 1,444 vues totales,  1 vues aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *