Fausses identités de Kabund : Sylvain Mutombo dépose plus de 16 pièces justificatives à l’Assemblée Nationale


Par Agape Ntona Da Felicidade

Sylvain Mutombo est très déterminé à démontrer avec suffisamment de preuves, la fausseté des identités du député national Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

Après sa conférence de presse pour dénoncer ce qu’il qualifie de délinquance d’État dans le chef de M.Kabund, l’ancien ministre délégué à la Défense, a déposé ce lundi 08 août 2022, à l’Assemblée Nationale, toutes les pièces justificatives, plus de 16 notamment pour prouver que l’ancien président intérimaire de l’UDPS est faussaire.

 » Le samedi passé nous avons tenu un point de presse pour dénoncer le comportement de faussaire, de délinquance d’État, d’immortalité politique dans le chef de monsieur Jean-Marc Kabund-A-Kabund, ancien vice-président de l’Assemblée Nationale, pour que le Président Mboso ainsi que tous les députés de notre institution puissent connaitre davantage la personne », a expliqué Sylvain Mutombo.

Et d’ajouter :  » Et nous avons déposé toutes les pièces bien cotées et certifiées conformes aux originales afin de permettre à l’Assemblée Nationale de comprendre qui a été vice-président pendant un bout de temps avec des identités douteuses, mensongères même parce que la vérité est maintenant connue de tout le peuple congolais ».

Sylvain Mutombo indique par ailleurs sa déterminer de saisir plusieurs autres institutions du pays voire même le Président de la République, car il dispose de plus de 16 pièces.

 » (…) la même démarche nous allons la faire dans toutes les institutions, même au près du Président de la République, nous allons déposer, au Procureur près la Cour de Cassation, au Procureur près la Cour Constitutionnelle, afin que chacun pour ce qui le concerne puisse utiliser la loi afin que monsieur Kabund puisse répondre de toutes ses actes contraires à la loi. Le document est vraiment riche en couleur avec plus de 16 pièces, lesquelles pièces sont certifiées conformes; et chaque pièce est illustrée avec des identités mensongères », a-t-il dit.

Pour l’ex ministre, il est inadmissible qu’un parlementaire change de nom comme s’il s’agissait d’un cycle de vie. Il démontre que le nouvel opposant du régime au pouvoir est parti de Kabunda Kabunda, en passant par Kabundi Kabundi, jusqu’à Kabund-A-Kabund. Sylvain Mutombo veut des sanctions contre l’ex bras droit de Félix Tshisekedi.

 34,732 vues totales,  1 vues aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.