Sud-Kivu : Vital Kamerhe recommande une politique de bon voisinage entre la RDC et ses neufs pays limitrophes


Par René Bagalwa, au Sud-Kivu

Poursuivant sa tournée dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC), Vital Kamerhe, a foulé ses pieds à Bukavu, dans son Sud-Kivu natal.

C’est au port Kaliba à Katana où il a accosté ce jeudi 15 septembre 2022, accompagné d’une forte délégation.

De Katana en passant par Kavumu, Miti, Mudaka, jusqu’à Bukavu, il a rendu un hommage vibrant aux Sud-kivuciens qui l’ont soutenu dans la prière jusqu’à son acquittement.

Dans son adresse à la Place de l’Indépendance, l’ex Dircab du Chef de l’État a prêché la paix, l’unité et la cohésion entre les filles et fils de la RDC Congo.

C’était également l’occasion pour lui de demander au gouvernement congolais de développer la politique de bon voisinage, surtout de solliciter l’intérêt gagnant-gagnant pour consolider la paix dans ce pays.

Vitale Kamerhe a également appelé le gouvernement congolais à s’appuyer au schéma de la paix qu’il a tracé depuis le Nord-Kivu, lequel qui repose sur trois piliers notamment la voie diplomatique, politique et militaire.

D’autres points étaient au menu de son discours comme le social de la population , les infrastructures, l’économie, l’industrie, pour ne citer que cela.

Notez qu’au Sud-Kivu, monsieur le pacificateur a été accueilli par les cadres et militants de son parti politique ainsi que d’autres partis et certains notables de la province, comme le Front pour un Congo nouveau ( F.P.C.N) de l’honorable Claude Nyamugabo.

 4,257 vues totales,  139 vues aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.