Kinshasa : Le Président de la Fondation Hugor Mayambu sollicite l’implication du Ministre Bunkulu dans sa vision d’encadrer les jeunes


Par Agape Ntona Da Felicidade

Hugor Mayambu Mbungu, Président de la Fondation qui porte son som, a été reçu par le ministre de la jeunesse, mardi 25 octobre 2022 dans son cabinet de travail, à Kinshasa (RDC).

Au sortir de cet échange avec le numéro 1 de la jeunesse congolaise, le leader de la Fondation Hugor Mayambu (FHMA) a expliqué qu’il était question pour lui de présenter ses civilités au ministre et aussi lui parler de la vision de sa Fondation pour la jeunesse congolaise.

 » En effet nous venons de rencontrer le ministre Yves Bunkulu Zola, pour deux raisons. Comme vous le savez je suis également secrétaire exécutif de la ligue des jeunes de l’UDPS fédération Belux; donc à ce titre le bon sens voudrait qu’une fois à Kinshasa que je puisse venir lui présenter mes civilités. Vous êtes sans ignorer que bien qu’il soit ministre national, il reste Président de référence de la ligue des jeunes de L’UDPS », a-t-il expliqué.

Et d’ajouter :  » En second lieu nous lui avons présenté un projet que nous avons. Nous venons de mettre en place une Fondation dénommée FHMA, qui œuvre essentiellement dans l’encadrement des jeunes dans l’agriculture; comme nous l’avons fait avant lui; nous avons rencontré des autorités à Kinshasa, à Matadi, pour finir à Kisantu où nous avons installé le siège de notre Fondation. Nous avons profité de cette occasion pour rencontrer quelques jeunes de l’UDPS et de tout bord, à qui nous avons présenté ce projet; ils ont été très attentifs et attendent la concrétisation de ce projet. C’est donc dans ce sens que nous avons rencontré le ministre, non seulement pour lui présenter ce projet qui touche directement son secteur d’activité, et aussi voir avec lui dans quelle mesure il peut accompagner ce projet ».

Bien qu’installée dans le Madimba, Hugor Mayambu a tenu à préciser que sa Fondation est bel et bien nationale. À l’en croire, le choix de Madimba se justifie par le fait que c’est un territoire très touché par des problèmes environnementaux.

« (…) Je suis membre d’une organisation internationale qui traîte ces questions environnementales. Elle est prête à venir en aide à des pays qui rencontrent ce genre de difficultés. C’est pourquoi nous avons jeté notre dévolu sur le territoire de Madimba. Nous allons réapprendre la terre à réutiliser et à recevoir des engrins biologiques. C’est vraiment un travail très conséquent à faire. Une fois que ce modèle réussira au niveau de Madimba, nous allons reproduire ce même modèle sur le plan national », a explicité Hugor Mayambu.

Hugor Mayambu a également profité de cette occasion pour appeler les jeunes à saisir cette opportunité, car, a-t-il martelé, tout le monde n’a pas vocation d’exercer la politique, mais tout le monde peut se positionner dans l’agriculture et s’offrir une vie décente.

 145,117 vues totales,  1,141 vues aujourd'hui

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *