Coopération bilatérale : Félix Tshisekedi en mini-tournée en Chine


Rédaction

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ,a quitté kinshasa ,ce mardi 23 Mai 2923,en fin de matinée pour, une visite d’Etat de 4 jours en République Populaire de Chine.

Cette première visite d’Etat du Président Tshisekedi accompagnée de la Distinguée Première Dame Denise Nyakeru, sera marquée par la rencontre en tête-à-tête , le 26 mai à Pékin avec son homologue Chinois Xin Jinping.

Invité par les officiels chinois , le Président Félix Tshisekedi entend échanger avec son homologue sur la redynamisation des relations bilatérales sino-congolaises.

« Nous voulons un partenariat d’Etat à État, nous souhaitons retrouver cette Chine qui a laissé ses traces indéniables au Congo avec le Palais du Peuple , le Stade des Martyrs, etc », a lancé un membre de la délégation présidentielle congolaise au moment de quitter Kinshasa.

A l’occasion du 50 eme anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques sino-congolaises en novembre 2022, le Président Tshisekedi a , dans un entretien téléphonique avec le président Xin Jinping , « salué les relations bilatérales tout en évoquant sa détermination d’approfondir sans cesse l’amitié traditionnelle entre les deux pays et à promouvoir le partenariat stratégique RDC -Chine pour obtenir des nouveaux résultats dans l’intérêt des deux peuples « .

Pour sa première visite d’Etat en Chine , le Président Tshisekedi a un agenda très chargé .

Outre les hauts dirigeants chinois , le Président Félix Tshisekedi va consacrer un peu plus de temps pour des échanges économiques avec le monde des affaires .

Après Pekin / Beijing , le président Félix Tshisekedi est attendu à Shanghai, Hong-Kong et Shenzhen.

A cette dernière étape, le Président de la RDC devrait rencontrer des entrepreneurs chinois dont le géant de la téléphonie Huawei.

Il est prévu la signature d’un accord de coopération entre la RDC à travers le ministère du numérique et la chinoise Huawei.

La présence des membres du cabinet du Chef de l’Etat et de près de dix membres du gouvernement central présage de la diversité des dossiers à traiter en Chine .

Le Vice premier ministre de la défense Jean-Pierre Bemba, le VPM des Affaires Étrangères Christophe Lutundula, la ministre d’Etat à l’Environnement Ève Bazaiba, le ministre des Finances Nicolas Kazadi, la ministre des Mines Antoinette N’samba, le ministre du Numérique Eberande Kolongele et le Ministre de communication et médias Patrick Muyaya sont dans la suite du président Tshisekedi.

En 2008, la RDC a signé un partenariat économique avec un groupe des entreprises chinoises pour une exploitation des minerais contre les infrastructures.

Qualifié de contrat léonin , ce contrat chinois n’a pas produit les résultats attendus.

Sur base d’un rapport parlementaire et celui de l’IGF, il a été recommandé une renégociation de ce contrat.

Loading

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *